"Poèmes  de  Thérèse     Lamarre "

 

                     Veux tu que nous prenions le temps

               De développer la vie en nous...

                    Veux tu que nous devenions des amis

                          Que nous vivions des expériences nouvelles

               Que nous soyons unis dans la joie

                   Veux tu que nous prenions le temps 

 de voir ce qui est

                     Que nous prenions le temps d"écouter

  Cette vie antérieure

          Que nous prenions le temps 

        de sentir cette présence

                  Pour chercher et épurer nos idées

 

                                    Veux tu que nous prenions le temps 

       de recevoir des visiteurs

                                    Pour apprendre à parler et 

       pour donner aux autres

                                  Ayant la nature comme témoin,

 nous marcherions;

                                 Ensemble très loin, afin de saisir ce qui nous lie

 

                               Veux tu que nous prenions le temps 

              de réaliser de grandes choses

 

            Pour savoir qui nous sommes;

                              Pour regarder nos vies et partager nos vues;

                          Pour faire des choses belles en acceptent

           Nos réalisations antérieures

                Pour préparer notre vie nouvelle;

       Comme si nous renaissions

 

                                   Veux tu que nous prenions le temps d'actualiser;

         Ce que nous voulons faire,

                           Le temps de trouver la lumière peu à peu,

               Que nous marchions vers le soleil

                        pour trouver en lui l'étincelle de vérité;

 

                    Veux tu que nous prenions le temps 

        de trouver dans la vérité

    Les secrets de la vie

                            Pour trouver en elle, le chemin de la paix .

 

 

           "Les Mots   "

 

Je ne me bats pas pour écrire

Je me bats pour être libre

Et tout le temps que je n'écris pas

Il y a des mots qui me torturent

Qui me menacent

Ils cognent dans ma tête...

Je n'invente pas les mots

Je les laisse sortir de leur prison

En  Occurence   mon âme

C'est comme si mon âme voulait fuir mon corps

Par les pores de ma peau

Ils sont plus fort que moi mes mots

Ils sont plus fort que tout

Un jour ils me vaincront

A moins qu'ils ne trouvent le chemin trop long

Entre mon âme et ma plume

Ils me bousculent en me remplissant la tête

De mille mots qui voltigent

Et  vire volent

Des phrases complètes se forment

Sans que je ne les aies pensées

Elles deviennent fracassantes,

elles éclatent pour un rien

Elles me bousculent et empiètent sur ma volonté

Qui s'offusque...

J'ai envie de les frapper jusqu'à ce qu'elles

Incongrues, ne bougent plus

Est-ce que je divague?

Pourtant c'est bien moi qui les écrit.

Elles pensent me conduire

Elles tentent de me surpasser

De me suicider...

Mais elles ne m'auront pas

Je vais me sauver et sortir d'ici

Et barrer ma porte à double tour

Et je vais    courir    aussi vite et aussi fort

Que je le pourrai

Et après je m'écroulerai...

Peu importe je serai libérée !

Ils n'arriveront pas à me suivre

Et les gens qui pensent que c'est moi

Verront bien que je ne suis pas chez moi

Il n'y aura que le cadavre de mes mots

C'est moi qui les construis et qui les attrape.

Je n'en peux plus de vivre avec ces mots

Ils m'empoisonnent ils me courent après

Ils ne me pardonnent pas que je les abandonne.

Ils y a longtemps que je me bats contre mes mots

C'est un long combat d'éternité

Qui ne me laisse pas le temps pour le regret

 

 

 

Rêverie Nocturne

Cette nuit:

je dormirai dans un dortoir où mon corps

Et mon âme

Veilleront sur mon destin,

Cette nuit:

Je prendrai le temps de saisir tout,

Ce que cette pénombre provoque en moi,

Cette nuit:

Je m'endormirai au son d'une musique

Qui caressera mon ouie,

Je partagerai ma couche avec le bleu,

De l'azur infini,

Cette nuit :

Je communiquerai avec les mages

Afin qu'ils me prêtent leur souplesse,

Je voguerai sur les ailes du vent,

Vers des lieux inconnus,

Cette nuit:

Je me cramponnerai à la lune

Pour lui dire qu'elle est belle,

Je m'éveillerai tremblotante ,

Comme un enfant qui naît,

Cette nuit:

Je surveillerai mon  coeur   afin qu'il ne parte

Loin de nous,

Cette nuit:

Tout sera réalisé,

Je me donnerai ce que ma conscience

Voudra me laisser voir...

 

 

 

  Surseoir à ta vie   

 

Toute la vie humaine se base sur la connaissance

Sur ce que les hommes connaissent d'elle

Pour donner cette vie humaine...

Il y a eu des hommes

Qui se sont donnés des moyens ;

Donne moi ta main et écoute ce qui vient...

Donne moi ta vie et dis moi pourquoi tu la donne

Donne moi l'amour et accorde moi la paix

Donne moi l'espoir et vois ce qui est devant

                    Donne moi tout ce que tu es et regarde moi

Donne moi tout ce que tout ce que tu veux et situe-toi

                              Donne moi tes mains habiles 

Et façonne tes lendemains

       
Donne moi les vérités et applique-les

                  Donne moi sur ton corps ce que tu n'aimes pas
Et prends soin de ce qui reste
Donne moi si tu le peux ; une minute de plus
Et vois ce qui se passe

                Donne moi pour comprendre 

Une pensée nouvelle
   Afin de voir mieux ce que je veux :


"Une vie nouvelle "

Retour